Pensées Animales
Bienvenue sur Pensées Animales version 2!
Ici, tu peux apprendre la Communication Animale, qui n'est autre que de la télépathie avec nos chers compagnons, les animaux. Tu peux aussi faire des demandes de communication, pour tes loulous.
Alors rejoins vite notre communauté, en t'enregistrant, ou en te connectant si tu as déjà un compte! ;D

Amicalement, le Staff
Pensées Animales
Bienvenue sur Pensées Animales version 2!
Ici, tu peux apprendre la Communication Animale, qui n'est autre que de la télépathie avec nos chers compagnons, les animaux. Tu peux aussi faire des demandes de communication, pour tes loulous.
Alors rejoins vite notre communauté, en t'enregistrant, ou en te connectant si tu as déjà un compte! ;D

Amicalement, le Staff


Et si parler aux animaux n'était plus un simple rêve d'enfant en attente d'être réalisé ?
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
L'ensemble du forum te sera ouvert une fois la charte signée et ta présentation faite Wink
Pensez à ajouter un bouton à vos demandes de CA! Sinon votre sujet sera supprimé !
-38%
Le deal à ne pas rater :
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
27.99 € 44.99 €
Voir le deal

 

 Socialisation d'un chat des rues

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Sansidéefix
Pensées Urbaines
Pensées Urbaines
Sansidéefix


Féminin

Messages : 12
Date d'inscription : 10/08/2020
Age : 25
Localisation : Ile de France

Socialisation d'un chat des rues Empty
MessageSujet: Socialisation d'un chat des rues   Socialisation d'un chat des rues Icon_minitimeVen 28 Aoû 2020 - 18:53

Bonjour à tous,

Je suis à la recherche de conseils, ou retour d'expérience concernant la socialisation de chats sauvages.
Voilà 2 mois que je suis famille d'accueil pour un chat que je dois également socialiser. C'est une chatte qui a été trappée en ville, avec 2 chatons, et ne semble pas avoir avec l'Homme un rapport heureux, ou pas de rapport du tout. Elle a été séparée de ses chatons, et stérilisée (beaucoup de traumatismes donc) pour finalement ne pas être relâchée dehors mais plutôt qu'on essaie de la socialiser et de lui trouver une famille.

Sur les conseils de l'association qui m'a confié le chat, j'ai fait mon maximum pour que la nouvellement dénommée Bloom s'habitue à l'Homme, et prenne confiance petit à petit. C'est une minette très très peureuse, pas du tout agressive, mais du coup cela fait 2 mois qu'elle vit uniquement... sous mon lit.
Elle est vraiment très peureuse et malgré quelques progrès (manger en ma présence, clins d'oeil réciproques), rien de vraiment plus significatif.

Quelqu'un aurait-il des conseils ?

_.~.°.~.°.~.°.~.°.~.°.~.°.~.°.~.°.~.°.~.°.~.°.~.°.~.°.~.°.~._
Marianne (à chacun sa révolution)
Revenir en haut Aller en bas
choupette14
Pensées Maritimes
Pensées Maritimes
choupette14


Féminin

Messages : 319
Date d'inscription : 20/01/2013
Age : 24
Localisation : Où le vent de la vie me mène

Mon niveau en CA
Niveau: Observateur
Nombre de CA réalisées: Une soixantaine...

Socialisation d'un chat des rues Empty
MessageSujet: Re: Socialisation d'un chat des rues   Socialisation d'un chat des rues Icon_minitimeSam 12 Mar 2022 - 11:26

Bonjour Sansidéefix,
Des nouvelles de cette mimine ?
Pour ma part, j'ai piégé un chaton en cage trappe sur le terrain où je vivais en camion pour le faire adopter à mon ex compagnon.
Et effectivement nous avons vécu une histoire similaire. Le petit dénommé Dewey était complètement paralysé de peur. Il passait son temps coincé sous des meubles, parfois il nous échappait et allait se cacher dans l'isolation des sols. Une fois, mon compagnon a même dû démonter tout un bout de plancher pour aller le chercher dessous, ça faisait plusieurs jours qu'il y était coincé, qu'il ne s'alimentait plus et on croyait l'avoir perdu...
Ca a été très difficile à vivre, mon compagnon voulait le remettre dehors si pas d'amélioration... Alors aux grands maux, les grands moyens !
La technique peut paraître un peu sadique, mais elle a porté ses fruits.
J'allais chercher tous les jours le petit chat de force sous sa cachette, pour le prendre dans mes bras, le caliner ou simplement tenter de jouer avec lui. Alors, dès le début il ne me sautait pas dans les bras de joie, mais petit à petit il a comprit qu'il ne lui arriverait pas de mal.
C'était surtout pour mon compagnon que c'était difficile. On a réalisé que Dewey avait plus d'affinité avec moi quand, une journée, il était avec le petit chat assis calmement face à lui dans une pièce isolée. J'étais dans la pièce d'à côté, quand mon téléphone a sonné j'ai prit l'appel. Il a été surpris de voir que Dewey avait réagi à ma voix, s'est mit à miauler pour m'appeler à la porte en se méfiant de mon compagnon qui était juste assis face à lui sans bouger...
Mais Dewey avait plus confiance en moi parce que ça faisait des mois que je nourrissait la fratrie dans le jardin de mon ami, je vivais dehors constamment autour d'eux, j'avais le sac de croquettes dans mon camion alors parfois je les retrouvais à fouiner tous les 3 dans le camion... Effectivement, le moment de nourrissage est crucial, c'est la preuve qu'on ne leur veut pas de mal ! Avant de l'avoir chez mon compagnon ce moment était le seul où je pouvait approcher Dewey et mettre la main dessus.
A part cette "technique" finalement, il ne nous a fallu "que" de la patience. De plus, Dewey était très jeune, je pense que la socialisation avec un chat adulte doit demander encore plus de temps.
Quand Dewey commençait à vivre dans notre chambre c'est pareil, c'était une nouvelle étape difficile pour tout le monde. Il paniquait dès qu'on allumait la télé, dès qu'on bougeait le moindre doigt.
C'est avec le jeu qu'on l'a, petit à petit, mené sur le lit. Au début il paniquait et redescendait tout de suite. Puis, en voulait attraper son jouet il avançait de plus en plus sur le lit... C'est lorsque je suis partie en novembre pour assister aux funérailles d'un ami pendant deux semaines que mon ex compagnon craignait de voir l'évolution de Dewey régresser en mon absence. Finalement, à mon retour, il était tout content... Il m'a fait rire en s'adressant au petit chat : " Montre à Margaux comment tu monte tout seul comme un grand sur le lit !" Il s'est assis sur le lit et le petit chat est venu se motter contre lui...
Aujourd'hui Dewey vit sa meilleure vie, malheureusement à la castration j'avais un doute sur sa santé et je l'ai fait tester au diabète. Il est sorti positif, sûrement à cause du stress d'après le vétérinaire.
Et la problématique que nous avons avec lui aujourd'hui, c'est que Dewey refuse de sortir... Quand on le met de force dehors, même avec sa copine il panique devant la porte d'entrée, et si on ne lui ouvre pas cherche le moindre petit recoin pour s'y cacher, tétanisé et crispé de peur.
Petit à petit il a fait la connaissance avec les autres humains qui vivent sur place. Il n'est pas encore en confiance, et dès qu'il y a un groupe d'amis il est tétanisé. Mais l'avancée de sa socialisation ne s'est faite que grâce à notre patience...
Alors depuis que tu as posté ton message je suppose qu'il y a dû avoir des améliorations. Dis nous tout ? Smile
D'après mon expérience, j'ai vu des gens adopter des chats adultes sauvages. Et ces animaux, même s'ils vivent sereinement dans une maison ont toujours ce côté timide, et sauvage face à un inconnu.
Mon amie qui sauve des chats (qui est gravement malade) en a une dans ses 14 chats qui est restée sauvage. Sa soeur nous a quitté et était d'une gentillesse incroyable. Mais l'autre est restée complètement sauvage. Il n'y a que mon amie qui peut l'approcher, même son mari reste toujours à distance pour ne pas l'effrayer. (Et pourtant il les nourri et est aussi présent que sa femme à la maison !) Et c'est seulement quand mon amie s'allonge dans son fauteuil avec son livre que la chatte vient sur elle. C'est elle qui vient, c'est devenu son habitude mais à part à ce moment là, mon amie ne met jamais la main dessus. Elle l'a accepté, et la chatte paraît très heureuse ainsi. Néanmoins même s'ils ne sont pas des "chats de salon" et bien on leur apporte la nourriture et les soins qu'ils n'auraient pas eu dans leur vie sauvage. Je crois qu'on ne peut que le voir de cette manière, sinon on reste bloqué sur le négatif.
Alors je te souhaite à toi et à cette mimine tout le meilleur pour cette épreuve, et j'espère qu'elle a confiance en toi pour vivre sereinement Love
Je sais ô combien c'est difficile et culpabilisant de vivre avec un chat qui est crispé de peur, sous un meuble à regarder l'extérieur en miaulant ... Alors qu'on ne veut que son bonheur !

_.~.°.~.°.~.°.~.°.~.°.~.°.~.°.~.°.~.°.~.°.~.°.~.°.~.°.~.°.~._
"Il y a tant de bêtise dans les yeux des humains, et tant d'humanité dans le regard des animaux."
Revenir en haut Aller en bas
 
Socialisation d'un chat des rues
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon chat et ma "Dp"
» CA sur chat
» Chat en fin de vie
» mon ti chat
» Mon chat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensées Animales :: Parce qu'on parle à n'en plus finir... :: Animaux-
Sauter vers: